Fujoshi の Yaoi ♂

❤ やおい ❤

Je te veux dans mon lit ~ Chapter 1

Classé dans : Je veux te veux dans mon lit <3 — 21 avril 2012 @ 8 h 59 min

Je te veux dans mon lit ~ Chapter 1 dans Je veux te veux dans mon lit <3 death-note-yaoi_26013_2-300x250

 Bon l’image n’a toujours rien à voir mais j’ai trop craquer sur celle là ^^ Moi aussi je veux que mon chéri il me mette du chocolat de partout comme sa ><

 

 

Coucou tout le monde sur cet article c’est moi Baka-izu qui parle, en fait je n’arrive pas à joindre Riko-sensei pour qu’elle mette tout en place alors je vais essayer de la faire toute seule mais je vous promet pas une magnifique présentation. De toute façon Riko-sensei va tout retoucher après. Pour cette fic’ j’ai voulu suivre le conseil d’une de nos lectrices en choisissant comme narrateur l’un des personnages principal. Bref je sais pas trop quoi dire alors je vais vous raconter une petite blagounette: Alors c’est un zoophile, un gay, un pédophile, un pyromane, un nécromane et un sado-masochist, dans une  même pièce voila leur conversation:

Zoophile: « Putain je baiserai bien un chat là 

Gay: « Oui mais un chat mâle alors

Pédophile: « D’accord mais un petit alors

Pyromane: « Ok mais après je le brûle 

Nécromane: « Pas de soucie comme sa moi après je le baise

Zoophile: » ouais mais on n’a pas de chat –’

Au même moment le sado-masochist les regarde avec envie et prend la parole :

« MIIIIIIIIAAAAAAAAOOOOOUUUUUUUUUUU »

Voilà c’est fini je sais elle estpas vraiment géniale en fait mais bon j’aurais essayer xD

Bisous tout le monde et bonne lecture!!!!!!!!

 

Hello ! Ici Riko :D

Bon Baka-Izu a foutu legerement le bordel dans ma ‘programation’ (?) du blog mais jai tout remis bien alors c’est bon !

J’sais pas pourquoi mais j’ai trouvé sa blagounette assez marrante alors qu’elle assez débile >.<  et vous ?

Kisu <3

 

 

 

 CHAPITRE 1

 

                                  Moi, c’est Tsukasa Hiroki, j’ai 17 et je suis au lycée. Physiquement? Sans vouloir me vanter je suis plutôt  mignon, petit, fin et blond c’est pas le bonheur sa ? La plupart des gens craquent aussi sur mes yeux vert clair. Malheureusement je suis célibataire. Pourquoi un garçon aussi mignon que moi est célibataire, vous demanderez vous. Simplement parce que je n’aime pas les filles et je n’ai jamais aimé quelqu’un. La plupart du temps je trouve un garçon l’histoire d’une soirée et si j’ai aimé je le rappelle en cas de besoin. Bref mis à pars une vie plutôt mouvementé en sexe, je mène une vie de lycéen normal. Au lycée je m’assume totalement, parfois même certains garçon de ce même lycée finissent dans mon lit. Et c’est justement à cause d’une histoire dans le genre que tout à commencé…

Ce jour là j’avais décidé de sécher les cours une fois de plus. J’étais donc monté sur le toit pour faire une sieste. Je pensais pouvoir enfin dormir lorsque Tamiya Toru me secoua, je me relevais lentement et le fixais bêtement lui et les deux autres garçons qui l’entourait:

« -C’est bien toi Tsukasa Hiroki, la traînée qui couche avec tout le monde? Annôçat-il d’un air menançant »

Bien que je sois petit et gay, j’ai un salle caractère et j’aime la provocation :

« -Désolé je n’aime pas les plans en quatre. Répondis-je, puis je posais mon regard sur le brun qui se tenait à coté de Toru et repris d’un ton provocateur. Par contre toi t’es mignon, si elle fait plus de 17 centimètres cela ne me dérange pas de t’avoir dans mon lit. »

Le brun se mit à rougir sous le regard séducteur que je lui lançais, une fois de plus je charmais un inconnu en quelques secondes :

« -Enfoiré c’est moi qui te parle. S’énerva Toru.

-Eh calme toi c’est pas de ma faute si tu m’excite pas. M’exclamais-je en souriant

-La ferme ne crois pas que je viens te voir pour te baiser ! Je viens te voir parce que tu l’a fais avec mon petit frère bâtard ! S’écriât-il »

Je le regardais d’un air faussement étonné:

« -Désolé je ne vois pas de qui tu parle.

-Je te parle de  mon frère Tamiya Meguro! »

Je fis mine de réfléchir:

« Ahhhhh le mec avec les cheveux noir et les yeux bleu??? Ah oui je vois, très beau garçon, un corps bien sculpté et une grosse queue pour son âge, dommage qu’il ne sache pas bien s’en servir. Répondis-je amusé »

Toru m’attrapa par le col et me plaqua contre le mur:

« -Comment ose-tu enfoiré!!!! Hurlât-il

-Eh oh c’était ton frère qui m’a demandé de coucher avec lui, il était tout mignon je ne vois pas pourquoi j’aurais refusé ! Et pour infos il a kiffé, c’était trop mignon les petits gémissements qu’il poussait, sa vie sexuelle ne te regarde pas alors barre toi maintenant! 

-Sale bâtard tu va me le payer! »

Toru regarda ses deux acolytes:

« -Tenez le je vais lui passer l’envie de baisé avec tout le monde moi!

-Pfffff tu peux faire ce que tu veux j’aime trop le sexe pour arrêter! « 

Je savais que j’allais prendre cher mais je ne pouvais pas m’empêcher de répondre. Les deux amis de Toru m’attrapèrent chacun par un bras, je tentais vainement de me sortir de là:

« -Alors tu va ravaler ton égo un peu. Dit-il en me tenant le menton. Peut-être que si tu me prend bien sagement dans ta bouche je te pardonnerais! continuât-il »

Je lui lançais un regard haineux et crachais à ses pied:

« -Faudrait déjà que t’en es une bâtard! « 

Il leva sa main et me gifla. Il lançât un regard entendu aux deux garçons qui me tenait:

« Eh bien puisque tu ne veux pas coopéré on va un peu te forcer. »

Toru déboutonna son pantalon, il l’a sorti et l’approcha de mon visage. Je baissais mon regard sur son engin et explosais de rire:

« -Ahah tu me fait trop rire c’est minuscule il n’y à rien à mettre en bouche là ! »

Je savais que j’aggravais mon cas mais c’était plus fort que moi. Toru plus que vexé me jeta un regard assassin et me l’a mit de force dans la bouche. Je le regardais droit dans les yeux puis mordis violemment ses bijoux de famille. Il se retira et hurlât de douleur:

« -Enfoiré! Je vais te démonter! »

il remonta son pantalon, s’approcha de moi et me prit le menton. Il planta son regard dans le mien et serra son poing prêt à me l’envoyer dans la figure:

« -Tu va pouvoir dire adieu à ton visage! Dit-il d’une voix menaçante. »

Merde, je m’étais mis dans une mauvaise posture je fermais les yeux m’apprêtant à sentir mon nez se briser mais rien de tout  cela ne se passa. Lorsque je les rouvris, la scène que je vis me semblais improbable.  Takahiro Kazuma se tenait entre Toru et moi, il avait bloqué son poing avec une seule main. Takahiro avait une cigarette à la bouche il en tira une bouffer et la jeta:

« -Vous avez pas honte de vous mettre à trois contre un?  Lançât-il d’un air effrayant »

Il fixa Toru droit dans les yeux et lui envoya un violent coup de genou dans le ventre. Toru s’étala au sol en se tordant de douleur. Les deux garçons qui me tenaient, me lâchèrent et si dirigèrent droit sur Takahiro. Ce dernier en attrapa un et le fit basculer par dessus son épaule:

« -Attention! M’écriais-je »

Trop tard, le deuxième garçon venait d’envoyer une droite dans la bouche de Takahiro, un filet sang se mit à couler de sa bouche. Takahiro fit volte face vers son agresseur, il lui jeta un regard noir et lui envoya un magnifique coup de pied dans les côtes:

« -Maintenant dégagez de là bande de bâtard! S’exclamât-il avec ce même air effrayant »

Les trois compères se levèrent et partirent sans demander leur reste. Takahiro s’approchât de moi il me tendit la main et m’aida à me relever:

« -Sa va? Me demandât-il d’un air détaché

-Euh oui c’est plutôt à moi de te demander sa. Répondis-je »

Sur le coup Takahiro ne compris pas de quoi je parlais:

« -Ta lèvre. Expliquais-je »

Il porta sa main à sa lèvre et se rendit compte de sa blessure:

« - Eh merde ! S’exclamât-il

-Attend je vais te soigner assied toi. Répondis-je. »

Takahiro s’assit, je me dirigeais vers mon sac, sortait un pansement et revins vers lui :

« -Je suis désolé je n’ai pas de quoi nettoyer la plais alors excuse-moi mais je vais le faire à l’ancienne. »

Je me penchais vers lui et passais ma langue sur sa blessure, contrairement à ce que je pensais, il resta de marbre face à ce que je venais de faire:

« - Il t’a entaillé le coin de la lèvres cet imbécile! M’exclamais-je. »

Je collais le pansement sur l’entaille et effectuais une petite pression pour ne pas qu’il s’enlève, Takahiro eu un mouvement de recul:

« -Aïe !

« -Désolé! M’excusais-je.

-Non ce n’est rien. Me répondit-il. »

Un silence mortel s’installa entre nous. Soudain je décidai de lui poser une question qui me tracassais:

« -Pourquoi tu m’a défendu ? Demandais-je

-Parce que je suis contre les garçons qui frappent les filles! Me répondit-il avec un sourire ironique

-Eh! Je suis pas fille! M’exclamais-je

-Beh c’est un peu comme non? Continuât-il

-Non j’aime les mecs mais tu peux vérifier si tu veux j’ai une queue entre les jambes ! Me défendis-je

-Si tu le dit….

-Tu veux qu’on essaye peut être comme sa tu verra que c’est bien meilleur avec un mec ! Répondis-je sur un ton séducteur

-Non c’est bon je tiens à mes fesses moi ! S’exclamât-il en souriant

-Mais personne a dit que tu te ferai troué les fesses! Ce rôle là il est pour moi et pas question que je te le donne c’est trop bon! Annonçais-je « 

Il planta son regard dans mes yeux, nous restâmes ainsi pendant quelques secondes puis il se leva :

« -Bon je rentre chez moi et merci pour le pansement. Dit-il

-Attend je t’accompagne!

-Eh mais je t’ai rien demandé moi !

-Aller Kazu-chan! Répondis-je en souriant

-Ne m’appelle pas comme sa! s’exclamât-il »

Je fit mine de pas l’entendre et m’accrochais à son bras. Il tenta vainement de l’enlever mais je le tenais fermement. Et nous fîmes un morceau de chemin ensemble.

 

Voilà c’est terminer pour le chapitre n°1 j’espère qu’il vous à plus n’hésiter pas à laisser des commentaires Kisu!!

By Baka-Izu

 

 


 

2 commentaires »

  1. doki-doki dit :

    Franchement réussi, très intéressant, j’ai hâte de lire la suite de cette autre fiction tout comme la première ^^ continuez dans votre lancée, vous avez un beau talent!

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

1filmporno |
fessestivites |
hentaiworld |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sonialinfidele
| vosfemmesvoscopinesvosphotos
| Acalifourchon