Fujoshi の Yaoi ♂

❤ やおい ❤

Friend Ship chap 3 : Baka-inu

Classé dans : FriendShip & co — 3 septembre 2012 @ 19 h 30 min

 

 

Friend Ship chap 3 : Baka-inu dans FriendShip & co tumblr_m9jr9x1Qid1rvnj3wo1_1280-1

Ohayoooo !!

Je suis assez exité, demain c’est la rentrée ! 8D oui je suis contente de retournée au lycée ! Mais c’est surtout que ça veut dire que je vais commencer le Basket avec une amie et que je pourrais recommencer l’equitation ! Aussi je vais revoir plein d’amis !! Bon je suis heureuse quoi !! *yeux degoulinant de bonheur* J’ai trouvé un ptit blog où la fujoshi quelques liens sympatoques de scan ! Mimi-Fujoshi !

tumblr_m8vnsirqHF1r1yfufo2_500-300x195 dans FriendShip & co

 

Cette image m’as rappélé une scen qui s’est passé y’as quelques temps ! J’etait chez mes grands-parents-oncle-tante et je geeker, Normal pour l’instant. J’avais oublié de ranger un yaoi qui etait à coté de la machine et là .. c’est le drame ! Ma grand mere attrape le BL et regarde la couverture ! Je suis tellement surprises que je ne bouge pas et la fixe avec de grands yeux et une bouche legerement ouverte ! Oh My Fucking God !

Elle le repose et c’est dit: …  » C’est mignon !  »

 

WHAT  THE FUCK ??!!

 

 

bon sans plus de BlaBla voici le troisieme chapitre de Friend ship ~

【 Kurokocchan 】 #Riko

 

 

Friend ship Chap 3 Baka-inu

 

 

 

Kazuto Ritsu était le capitaine de l’équipe de basket-ball. Il mesurait un mètre soixante-dix, son corps quoique musclé, restait cependant fin et souple. Il avait une aparence sérieuse et impeccable grâce à ses cheveux noirs toujours parfaitement coiffé et ses yeux perçant de la même couleur. Il était en seconde année de fac et étant le plus vieux de l’équipe, il en était le capitaine. Même si il portait des lunettes fine et rectangulaire qui rendait son regard, et par conséquent son aura, effrayante c’était un garçon mystérieux au charme absolu.

 

Comme d’habitude c’était à lui de fermer la salle de sport ainsi que les vestiaires. Du coup, il en profitais pour prendre sa douche seul juste avant de partir. Il était vingt heures et à cette heure-ci, mis à par les femmes de ménages, il n’y avait plus personnes dans les bâtiments. Enfin, normalement. Ritsu qui avait fermait la salle d’entraînement se dirigea vers les vestiaires. Il retira ses vêtements et se dirigea vers les douches. Il tourna le bouton et fit couler de l’eau chaude. Assez rapidement la vapeur envahit les vestiaires. Ritsu vénérait ses moment où il était seul, caressé par l’eau brûlante laissant son esprit et son corps ce détendre…En principe…. Alors qu’il allait attraper le gel douche. Un bras s’enroulât autour de sa taille et l’attira vers l’arrière, Ritsu lâchât un petit cri de surprise :

 

« -Alors senpai on aime l’eau chaude ? Chuchotât une voix masculine tout en mordillant l’oreille du prisonnier.

 

-Qu’est-ce que… Comment es tu entré ?! S’exclamât Ritsu les joues rouge»

 

Le garçon qui l’avait prit par surprise n’était personne d’autre qu’Onodera Umino. C’était un garçon de première année, ou plutôt un vrai chien en rut. Cet bête mesurait un mètre soixante-quinze, c’était un garçon à l’allure rebelle avec ces cheveux brun aux pointes blonde ainsi que son piercing à l’arcade sourcilière mettant en valeur ces yeux noisettes et séducteur. Sans oublié évidemment une musculature développé sorti des fantasme les plus érotiques. Le garçon aux cheveux brun laissa glisser nonchalamment sa main vers le membre déjà dur de son aînée :

 

« -Umino arrête ça ! S’écria Ritsu »

 

Le brun fit une mine de chien battu :

 

« - Mais senpai sa fait trois jour qu’on ne l’a pas fait je veux te prendre ! Annonçât-il l’air faussement désespéré. Et puis regarde tu es déjà comme ça ! Reprît-il d’un air carnassier. »

 

Le garçon aux cheveux noir ne chercha pas à répondre, il savait que cela ne servirait à rien, lorsque ce maudit chien en rut parlait comme ça, c’est qu’il était trop tard pour le raisonner. Umino tourna Ritsu face à lui :

 

« -Montre moi ce joli visage quand tu es excité. Susurrât-il à l’oreille de sa victime lui provocant un frisson intense.

 

-Umi…ahh…Ne dit pas des choses comme ça ! Soufflât Ritsu

 

-Pourtant tu aime non ? »

 

Le grand brun ne laissât pas à sa victime le temps de répondre. Il attrapa son menton et pressa ces lèvres avec hardeur contre celle de sa proie. Puis il inséra sa langue dans sa bouche pour en explorer les profondeur. Il suçât la langue de garçon aux cheveux noir lui arrachant de petit gémissement étouffé. Avec l’une de ses mains il torturait les tétons déjà dur de Ritsu tandis qu’avec l’autre il massait le membre de sa victime. Finalement, Umino libéra la bouche de sa proie et dirigea sa langue vers le torse de ce dernier. Il l’enroula autour d’un des tétons du garçon puis le mordit avec force et douceur à la fois :

 

« -Aaah ! Umino… Je…Arrê…aaah. Gémît le garçon aux cheveux noir incapable de retenir ses cris. »

 

Umino retourna sa victime et plaqua ses mains contre le mur. Sans laisser au garçon aux cheveux noir le temps de réagir, il inséra un doigt à cet endroit. Ritsu se cambra sous l’intense frissons qui le traversa électrisant tout son corps. Puis un second doigt le pénétra, ainsi qu’un troisième quelques secondes plus tard. Le garçon aux cheveux noir sentit toute son échine trembler de plaisir :

 

« -Umino…ahh je vais…ohh »

 

A ce moment là le tortionnaire de Ritsu pinça le membre de sa victime :

 

« -Aïe ! Enfoiré pourquoi tu… s’exclamât-il

 

-Senpai je t’ai déjà dit que je voulais que tu me le demande. Répondit nonchalamment Umino.

 

-Crève !

 

-Bon eh bien tant pis alors je m’en vais ! »

 

Le garçon aux cheveux brun lâchât sa victime et parti en direction de la sorti :

 

« -Attend tu va pas me laisser comme ça ?! S’écria Ritsu

 

-Beh si pourquoi ? Répondit calmement Umino sans se retourner.

 

-C’est bon ! J’abandonne…S’il te plaît fait moi jouir… Lâchât-il les joues rougie par la gène et le plaisir.»

 

A ce moment là le garçon aux cheveux brun se retourna vers Ritsu en souriant, il s’avançât vers lui et le plaqua avec force contre le mur :

 

« -Je savais bien que tu ne me laisserai pas partir. Tu me dit toujours que non, mais tu aime quand c’est moi qui te baise et que c’est violent n’est-ce pas ? Susurrât Umino à l’oreille de sa victime »

 

Ritsu sentit ses entrailles se consumer. Ce que disait Umino était vrai. Ritsu adorait quand il le prenait. Les mains de ce chien en rut laissait une marque indélébile sur sa peau, une chaleur intense, un plaisir à la limite du Nirvana :

 

« -Au fait je n’ai pas bien comprît ta demande. Chuchotât Umino en mordillant l’oreille de sa victime.

 

-Umino… Je t’en prie… fait moi jouir… Répéta Ristu dont le corps réclamait Umino

 

-Humm c’est déjà un bon début ! Et avec quoi veut-tu que je te fasse jouir ? Avec mes doigts ? Continuât-il

 

-Non… pas avec les doigts.

 

-Avec quoi alors ?

 

-Je…avec ta bite…

 

-Et le mot magique ?

 

-S’il te plaît…

 

-Et comment veut-tu que je le fasse ?

 

-Fort et profond…

 

-A vos ordres princesse ! »

 

Avant même que Ritsu n’est le temps de reprendre son tortionnaire sur la dernière phrase, ce dernier le pénétra d’un coup sec et violent lui arrachant un cri de plaisir :

 

« -AAAAHHH ! »

 

Le chien en rut ne laissa pas une seconde de repos à sa proie, il l’a pilonna avec force et hardeur lui provoquant un plaisir intense. Ritsu laissa son désir s’échapper par ses cris de plaisir. Il appuya ses mains contre le mur et baissa le haut de son corps pour qu’Umino puisse le pénétrer encore plus profondément :

 

« -Alors c’est comment ? Le taquina Umino

 

-Aah… C’est troooooop…Bon aaah…Aaaah ! Gémît Ritsu haletant »

 

Motivé par les cris de plaisir de sa victime, Umino accéléra ses mouvements, lui donnant des coups de plus en plus violent. D’un seul coup Ritsu se cambra son corps se crispa se resserrant autour du sexe de son tortionnaire. Il explosa sous l’effet de l’orgasme répandant son sperme dans la douche. Quelques secondes plus tard il sentit le liquide chaud d’Umino s’écouler en lui. Le garçon se retira laissant sa victime glisser lentement sur le sol le corps trempé par l’eau qui coulait encore. Il se baissa et attrapa le menton de Ritsu, il y déposa un doux baiser et chuchotât à son oreille :

 

« -Tu es vraiment mon meilleur coup ! Je ne pensais pas qu’un élève aussi sérieux que toi aimerais autant se faire prendre par le cul! »

 

Puis sans laisser le temps à Ristu de répondre il partit comme il était venu. Le garçon aux cheveux noir resta pendant encore quelques minutes au sol. Il daignât finalement se lever pour finir de prendre sa douche.

 

Lorsque tout fût fermé, Ritsu se rentra directement chez lui. Ses jours de cours plutôt chargées le crevé déjà et, en plus, maintenant ce chien d’Umino s’amusait avec son corps. La mère du garçon aux cheveux noir l’appela pour le dîner. Le garçon descendit en traînant les pieds. Il ne toucha pratiquement pas son repas. Il mangeât seulement quelques grains de riz avec un ou deux morceau de carotte. Puis il remontât dans sa chambre et s’affalât sur son lit s’enroulant dans ses couverture. Ses pensées se portèrent vers Umino. Ils s’étaient rencontrés dans un bar. A l’époque Ritsu venait de se faire larguer et il avait décidé de tout oublié dans l’alcool au Blue Cafe. Alors qu’il attaquait son sixième cocktail une main c’était posé sur son épaule, puis un garçon apparut et s’assit à côté de Ristu. Le garçon était impressionnant, grand, musclé, beau et à l’allure rebelle. La mystérieux garçon le regardait avec un sourire en coin très séducteur. Ritsu avait alors détaillé son visage aux traits bien viril. Ce visage bien formé était accompagné par des yeux noisettes pétillants et séducteur. Ses lèvres fines mais pulpeuses donnaient envie de l’embrasser à pleine bouche sans retenue. Quand à son côté rebelle, il le devait à ses cheveux, brun dont il avait teint les pointes en blonds, qui était tout ébouriffé style -je-ne-me-suis-pas-coiffé-ce-matin. Ainsi qu’à son piercing à l’arcade sourcilière droite et à son oreilles gauche recouverte de petits anneaux qui partaient du haut de son oreille pour descendre jusqu’au lobe de cette dernière. A côté de lui, Ritsu se sentait ridicule avec ses cheveux noirs toujours coiffé de manières simple stricte à la foi. Ainsi que ses yeux noirs dont les traits étaient durci par ses lunettes fines est rectangulaire. Sans parler de sa carrure, c’est vrai qu’il était assez grand, mais il était loin d’être aussi musclé que le garçon qui se tenait devant lui. Le deux garçons avez alors discuté pendant un petit moment, enfin le brun avait fait un monologue plutôt. Puis il avait pris Ritsu par le bras et l’avait ramené chez lui. Ils avaient alors passer une nuit torride mais passionnée. Le brun était entré en douceur à l’intérieur de Ritsu, il avait laisser ses mains caresser la moindre parcelle de son corps rendant sa peau chaude. Le lendemain Ritsu, un peu honteux, s’était réveillé avant sont partenaire d’une nuit. Il s’était donc rhabillé en vitesse et était parti sans prévenir. Le garçon aux cheveux noir avait décidé qu’il ne chercherait pas à revoir le brun, voulant protéger son cœur. Mais malgré cette décision le mystérieux garçon le hantait. Quelques jours après cette rencontre, Ritsu fût confronté à la pire des situations, le brun était à la même fac que lui. Il s’en était aperçu lorsque le mystérieux garçon l’avait surpris dans les toilettes. Depuis Ritsu avait appris qu’il s’appeler Umino, on lui avait aussi raconté que c’était rien de plus qu’un en chien rut qui sautait sur tout ce qui bougeait, même les mec paraît-il !

 

Et Ritsu pût se rendre conte de cette rumeur, en effet depuis ce jour là Umino n’avait cesser de le baiser.

 

Cela se passait toujours de la même façon. Le garçon aux cheveux noir arrivait à l’improviste n’importe quand, n’importe où et lorsqu’il le désirait,et prenait Ritsu. Ce dernier aurait voulu pouvoir lui dire non, refuser ses avances seulement il en était incapable. D’ailleurs il s’en voulait énormément, il avait découvert son homosexualité très tôt, mais depuis il n’avait jamais eu de « bonne » relation, à chaque fois il tombait amoureux d’un connard qui lui vendait du rêve, et au final il finissait toujours par souffrir. Il avait essayé de trouver un mec bien, mais c’était plus fort que lui, il était attiré par bad-boy sans sentiments. Et Umino faisait partit de ces connard, Ritsu le savait pourtant il laissait ce chien en rut souiller son corps quand l’envie lui prenait. Le garçon aux cheveux brun était réaliste, il savait très bien cela n’irait jamais plus loin mais se faire baiser par lui était suffisant. [Note de l'auteur : enfin ça c'est ce qu'il croit le pauvre coco ^^ qu'elle sadique je fait x)]

 

Cela faisait maintenant plus d’un mois que cette relation durée. Cette relation était purement sexuelle, c’était simplement du sexe, ni plus ni moins que du sexe. Ritsu était comme un jouée dont Umino était le propriétaire. Chaque fois qu’il en avait envie, Umino le prenait et jouait avec lui sans lui demander son avis. Pourtant il restait doux et attentionné malgré son côté sadique.

 

Et depuis un mois Ritsu repensait à touts ses moment où leur corps s’unissait. Ses souvenirs étaient gravé dans sa chair, quand il fermait les yeux, il pouvait encore sentir les mains de ce garçon posséder son corps ou encore son souffle chaud sur son cou le laissant frissonner. Et même si cela n’était que du sexe, même si Umino n’était qu’un connard, le garçon aux cheveux noir ne pouvait s’empêcher d’être excité lorsqu’il pensait à lui, mais depuis quelques temps cette excitation s’accompagnait d’une douleur pesante dans son cœur.

 

276605_174753139251062_6517902_n1

2 commentaires »

  1. air max 90 boot chaussures dit :

    what are some good and even well-known internet sites to get blogs and forums???

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

1filmporno |
fessestivites |
hentaiworld |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sonialinfidele
| vosfemmesvoscopinesvosphotos
| Acalifourchon